Vous êtes ici: La santé au quotidien  »  Un mode de vie sain  »  Comment respirer pendant l'exercice?

Comment respirer pendant l'exercice?

Publié dans la catégorie Un mode de vie sain       
Comment respirer pendant l'exercice?

C’est l’une des activités fondamentales de la vie qui est aussi particulièrement importante lors d'une activité physique. Fournir un apport adéquat d'oxygène améliore grandement les effets de l’entrainement.

Une mauvaise respiration entraîne une fatigue plus rapide, augmentant ainsi la pression artérielle et le blocage de son écoulement vers le cerveau. Ce processus devrait être adapté au type d'activité – des entraînements basé sur la force et les entrainements « cardio » sont régies par des lois différentes. La règle de base est d’expirer à un moment où les muscles sont en plus grande tension et inspirer pendant leur détente. Il faut inspirer pendant le relâchement du corps pendant les pompes, ou lorsqu’on passe à la position couché quand on fait des abdos ou lorsqu’on abaisse l'haltère ou la barre avec les poids pendant l’exercice. Expirer, devrait avoir lieu au moment où le plus grand effort se produit pour donner une nouvelle dose d'oxygène au sang. Il est inacceptable de retenir son souffle pendant l'exercice - il peut conduire à des évanouissements, et même endommager les vaisseaux sanguins. La méthode optimale est d’inspirer par la bouche (car on en pompe en grande quantité) et expirer par le nez.

Pour la course ou le vélo, la respiration va être différente. Voici le plus important : un rythme constant et immuable qui doit être travaillé sur soi-même. Inspirez et expirez mais, par exemple organisé quelques étapes toutes les quelques secondes pour que l'organisme lui-même ajuste sa demande et en forçant les poumons à travailler plus intensément.

Le souffle est aussi très important lors de la natation. L'air devrait être expiré sous l'eau, et inspirer en dehors après avoir tourner la tête sur le côté pour éviter de boire la tasse. Aligner son rythme de respiration au nombre de sortie et d’entrée de l’eau donnera une meilleur conservation de l’énergie du nageur.

Et une dernière chose - la respiration avec le diaphragme. Elle offre un meilleur travail du cœur, permet d'oxygéner presque toutes les cellules, soulage le stress. Elle est une technique simple à maîtriser, le fonctionnement de ce muscle mince entre l'abdomen et le thorax, permet d'éviter l'essoufflement et l'hypoxie qui amènera à un point de côté.