Vous êtes ici: La santé au quotidien  »  Un mode de vie sain  »  Comment arrêter de fumer pour de bon?

Comment arrêter de fumer pour de bon?

Publié dans la catégorie Un mode de vie sain       
Comment  arrêter de fumer pour de bon?

Les vêtements qui sentent la cigarette, sortir sur son balcon en hivers, la toux du matin, l'augmentation des dépenses, la perte du goût et de l'odeur ou encore s’essouffler en montant les escaliers. Les fumeurs connaissent tout ça. Ils le supportent. Mais pourquoi?

Je fume parce que j’aime ça, pour le plaisir, la détente, ou parce que c’est tendance ou cela me donne un sentiment de détente. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. La nicotine est une des drogues les plus addictives. Les substances contenues dans une cigarette contribuent à un grand nombre de problèmes respiratoires, circulatoires et digestifs. La cigarette fait des ravages dans votre organisme et dans votre portefeuille. Elle donne des restrictions et vous met dans des positions inconfortables. Et il n’y a probablement pas un fumeur qui, au moins une fois dans sa vie, a déclaré qu’il veut arrêter fumer. Ca n’a pas marché? Essayez différemment.

1. Une décision forte.

C’est votre point de départ, sans laquelle vous échouerez. Vous devez vouloir arrêter de fumer, pour vraiment y arriver. Faîtes vous votre bilan de santé et financier si ça ne vous convainc pas. Vous voulez arrêter de fumer? Lisez la suite.

2. Réduire la quantité de cigarettes fumées.

Absolument inefficace. C’est comme ajoutez à un feu des brindilles de plus en plus petites. Il vaut mieux ne pas mettre plus d’huile sur le feu si vous voulez éteindre l’incendie une fois pour toute.

3. Chewing-gums à la nicotine.

Ils vous permettent de soulager progressivement l’envie de fumer en fournissant au corps des doses de plus en plus petites de nicotine. Mais ils prolongent la dépendance. Déjà Alexandre de Macédoine, à l'aide de son épée pour couper le nœud gordien, a montré que les solutions les plus efficaces sont les rapides.

4. Les cigarettes électroniques.

Malgré l'absence de substances nocives, elles vous fournissent encore de la nicotine - le facteur de dépendance de la cigarette. En plus, le geste est le même, la fumer sort et cela ne vous éloigne pas de la dépendance.

5. Les produits chimiques.

Apparemment ils réduisent les envies de nicotine et un traitement de plusieurs semaines vous libère des griffes de la cigarette. Certains marchent - d'autre pas du tout. Essayez si vous voulez, mais sans une forte volonté et sans détermination, ne dépensant pas l'équivalent en cigarette en traitement cela sera difficile.

Si la décision a été prise et vous avez beaucoup de volonté - il suffit de faire. Éviter les situations stressantes, utiliser les vacances et le temps de relaxation, retirer de la vue des objets rappelant les cigarettes (cendriers, briquets, etc.). Entourez-vous de personnes non-fumeurs, changer les habitudes quotidiennes. Buvez beaucoup d'eau, dormez beaucoup, lavez vos vêtements pour qu’ils ne sentent pas la fumée et ventiler l'appartement. Trouvez quelque chose pour occuper vos mains. Mangez des fruits et légumes –qui réduisent l'appétit et ne causent pas de gain de poids. Dites que vous arrêtez de fumer à autant de personnes que possible car la honte de rater est un facteur de motivation supplémentaire. Chaque jour sans cigarette, vous regretterez ces cigarettes fumées et votre motivation augmentera. Si vous avez réussissez à arrêter de fumer aussi longtemps, peut-être un jour de plus? Ou deux? Peut-être une semaine?